Résultat | #205Lowell 20/01/18    Résultat | 205 Live 16/01/18 : TJP vs Gran ...    Résultat | 205 Live 09/01/18 : TJP vs Gran ...  
     
 
 
 Restez connectez à TJPFrance

 TJ et le site

 TJ PERKINS ENTREE
 Musique d’entrée “Play With Power”
Achetez "Play With Power" sur Itunes
 Où regarder TJ ?

Retrouvez TJ Perkins dans Raw, commenté en français par Philippe Chereau et Chrisophe Agius le jeudi à partir de 22h15 sur la chaîne AB1.


Ne loupez pas TJP dans 205 live le premier programme WWE dédié aux Cruiserweights. Un nouvel épisode disponible chaque mardi après Smackdown sur le Network. [En savoir plus]
 Les produits dérivés


Le nouveau t-shirt TJ Perkins est désormais disponible. La WWE s'est une nouvelle fois associé à Nerds Clothing pour ce produit. Procurez-vous le chez Hot Topic entre 20$90 - 24$90 selon la taille + 25$ de frais de port (soit entre 50€ et 60€ environ).

► Plus de produits

 Suivre TJ sur Instagram
 Suivre TJ sur Twitter
 Suivre TJ sur Twitch

 DONATIONS

Vous avez déjà rencontré TJ ou assisté à un live show? Vous aimeriez partager vos fan-arts? Vous pouvez nous envoyer vos photos et/ou le récit de votre rencontre à anais@tjperkins.fr ou sur notre Twitter à @TJPFrance. Nous les partagerons avec plaisir sur notre site. Toute information partagée sera créditée. Merci d’avance!

Had a chance encounter with TJ? Attended a live show? Got fan Art you’d like to show off? If you want to send in candids, or your story about your exprience meeting TJ, then you can send us them by emailing us at anais@tjperkins.fr or by sending them to us on Twitter @TJPFrance - All credit will be given if you send us any contribution. Thank you!
 INFOS DU SITE
Webmiss : Anaïs
Ouverture : 31/10/2016
Version: #2, par Designtopia
Contact : anais@tjpfrance.fr
Visites :

▬▬▬▬▬▬▬Disclaimer▬▬▬▬▬▬▬

TJPerkins.fr un fansite, fait par des fans pour d'autres fans sans aucun but commercial. Nous n'avons aucun lien avec TJ Perkins, ni avec son entourage. Tous les médias sont crédités à leurs auteurs respectifs. Si vous vous souhaitez que vos photos soient retirées de ce site, merci de nous contacter pour un retrait immédiat de nos serveurs.

TJPerkins.fr is a non-profit fansite created by fans for fans. We are no way affiliated with WWE or TJ Perkins. All media, photos, trademarks and copyrights seen on TJPerkins.r are owned by their respective companies. We do not claim or own any of the photos posted. No copyright infringement is intended. If anything should need to be removed please contact us for immediate removal from our servers.
 NOS PARTENAIRES
 
  Read MORE      Filed Under:
 2016/11/19

tj-perkins-france-biographie

Teddy James Perkins (TJ Perkins), né le 3 septembre 1984 à Los Angeles en Californie est un catcheur professionnel américano-philippin.

Dans sa jeunesse, ses parents travaillaient pour une compagnie aérienne. Teddy est allé à la St. Thomas the Apostle School, à Riverside en Californie. Son père s’intéressait au catch mais n’en était pas un passionné. Teddy, lui, voulut être catcheur professionnel.

Entraînements et débuts sur le ring :

Très jeune Perkins se passionna pour la Boxe et les Arts Martiaux-Mixtes (MMA). C’est en 1998 à l’âge de 14 ans qu’il commença à s’entraîner au catch dans une école locale de lucha libre près de Los Angeles. Il débuta sur le ring en août 1999 sous un masque comme le pratique couramment dans le catch mexicain, mais aussi parce qu’il se trouvait trop jeune et voulait être pris au sérieux par le public. Il commença à lutter sous le nom de TJ Perkins et se faisait surnommer Pinoy Boy. Il ratait souvent l’école le vendredi pour pouvoir se rendre à différents shows de catch. Il se produisit dans des fédérations et des associations indépendantes en Californie, au Nevada, en Arizona et au Mexique pendant 2 années.

Premiers pas dans de grandes fédérations :

New Japan Pro Wrestling :

En 2001 Perkins commence à s’entraîner avec ses amis Brian Danielson (alias Daniel Bryan), Ricky Reyes et Rocky Romero au Inoki Dojo de la NJPW à Los Angeles.

Il fait ses débuts officiels au Korakuen Hall de Tokyo en octobre 2002 sous le nom de « Pinoy Boy » TJ Perkins, où il devient le plus jeune catcheur non-japonais de la fédération à seulement 18 ans.

En 2003, après sa troisième tournée avec la NJPW, TJ adopte le gimmick (personnage) de Puma, un homme masqué qui a des similitudes avec Tiger Mask. Il fit d’ailleurs équipe avec Tiger Mask IV. Perkins a déclaré que son personnage a été créé en raison des similitudes entre lui et Tiger Mask et que l’idée était d’en faire une sorte de Tiger Mask Américain.

Consejo Mundial de Lucha Libre :

En 2003, Perkins quitte le Japon pour le Mexique où avec Rocky Romero et Bobby Quance il lutte pendant une année pour la CMLL.

Ascension dans les plus grandes fédérations :

Pro Wrestling Guerrilla :

En 2003 TJP débute à la PWG, une fédération sud-californienne, sous le nom de « Pinoy Boy » TJ Perkins. Il y perd son premier combat dans un 6 man tag team match. En décembre de la même année, il change son nom de ring pour celui de Puma puis participe au tournoi organisé pour couronner les premiers PGW World Tag Team Champions avec Samoa Joe comme partenaire. L’équipe remporte son premier match contre The Ballard Brothers mais s’incline au second tour face à B-Boy et Homicide.

Au cours de l’année 2004, Puma enchaînera les matchs simples, sans enjeux face à des adversaires comme Ricky Reyes, Tony Kozina, Brad Bradley et UK Kid.

En Juillet 2005 il change son nom de ring pour celui de TJ Perkins et vainc Davey Richards et Hardkore Kidd dans des matches simples. S’en suit une série de défaites notamment face à Alex Shelley à After School Special. Il finit l’année et entame 2006, associé à différents partenaires, dans quelques tag team matches.

Il recommence à catcher en solo en mars 2006 en battant Mr Excitement lors du PPV Beyond The Thunderdome puis poursuit par un cycle de défaites qui dura jusqu’à juin quand il bat Excalibur. En Octobre Perkins affronte Rocky Romero au PPV Self-Titled, match qu’il gagne mais perd la revanche le mois suivant.

Il développe ensuite une rivalité avec Bino Gambino qu’il affronte dans plusieurs 6-man tag team matches début 2007 avant de l’affronter dans un match simple en mai. Perkins en sort vainqueur puis les deux catcheurs continuent de s’affronter dans des rencontres par équipe le reste de l’année.

En Janvier 2008, Perkins fait régulièrement des matches par équipe avec Hook Bomberry puis il participe avec celui-ci au Dynamite Duumvirate Tag Team Tounament (DDT4), à Pearl Habra. L’équipe défait The Young Bucks mais s’incline face aux Los Luchas. Lors du PPV Scared Straight l’équipe s’impose contre Scorpio Sky et Ronin par disqualification puis plus tard dans la soirée ils interviennent dans le match entre les Los Luchas et les Young Bucks qui se finit en ‘no contest’.

Pour le PPV 1.21 Gigawatts, ils participent à un fatal 4-way tag team match qui est remporté par les Los Luchas. au PPV It’s a Gift…. and a Curse, ils obtiennent une dernière chance pour entrer dans le DDT4 contre Scorpio Sky et Ronin mais le duo perd le match.

Après quelques matches en équipe TJ retourne en solo. En novembre, il participe pour la première fois à la PWG’s Battle of Los Angeles. Il bat Chuck Taylor au premier tour mais s’incline face à Bryan Danielson au second. Il fait ses dernières apparitions à la PWG en début d’année 2009 face à Austin Aries et B-Boy avant de déménager en Floride.

Ring Of Honor :

Perkins débute à la ROH en décembre 2003 sous le nom de Puma en perdant contre Josh Daniels. Il combat à nouveau pour cette fédération en 2005 en enchaînant une série de défaites contre Homicide, James Gibson et Ricky Reyes. Puis après deux années d’absence, il revient sur le ring de la ROH en perdant contre Nigel McGuines. En décembre 2010, il obtient sa première victoire en battant Kyle O’Reilly au PPV Tag Title Classic. le même mois, au PPV Final Battle, il affronte Colt Cabana mais perd le match.

Total Non Stop Action Wrestling :

Perkins fait plusieurs apparences sous le gimmick de Puma à la TNA. Il y débute en 2004 en tant que jobber. Il a été le premier homme éliminé à la 2004 Super X-Cup et lors de la bataille royale de 20 hommes pour le titre X-Division.

Il revient deux ans plus tard à la TNA pour représenter le Japon au International X-Division Showcase match pour le PPV Destination X mais ne remporte pas le titre. Puma participe en 2006 à la World X-Cup en représentant le Mexique avec Incognito, Magno et Shocker, pendant ce tournoi il est le dernier membre de son équipe éliminé (par le capitaine de la Team Canada). La Team Mexique finit finalement 3ème avec 4 points.

En 2007, il est le premier homme éliminé du 10-man Ultimate X Gauntlet match lors du PPV Victory Road.

Il est présent en 2008 pour le PPV Victory Road où il représente le Japon dans un match à élimination duquel il est le second éliminé.

CIRCUIT INDÉPENDANT :

Perkins commence sur le circuit indépendant en janvier 2004 à la Major League Wrestling en tant que Puma en perdant avec Bobby Quance contre The Stampede Bulldogs. La nuit suivante, il est défait dans un 4-way match où il affrontait Jack Evans, Chasyn Rance et le MLW Junior Heavyweight Champion Sonjay Dutt.

En décembre 2004 Puma remporte le APW Worldwide Internet Championship face à J.J Perez, il régnera jusqu’en juillet 2005, avant de se faire destituer par le précédant champion.

Full Impact Pro :

En janvier 2005, Perkins, en tant que Puma débute à la Full Impact Pro et défait Azrieal au PPV Unfinished Business. Il se fait attaquer par Azrieal et son allié CM Punk. Le lendemain il perd dans un match simple contre Punk. Le 12 février, il remporte un 4-way match contre Azrieal, Jerelle Clark et Eddie Vegas.

Quatre ans plus tard, il revient à la FIP sous le nom de TJ Perkins en perdant contre Davey Richards. Il enchaîne ensuite une série de victoires contre Jay Bradley, Nigel McGuiness et Sal Rinauro.

Il participe en novembre 2009 au Jeff Peterson Memorial Cup, où il bat Arik Cannon et Shane Hollister puis perd en demi-finale contre Richards. En avril 2010 à Southern Stampede, il revient à la FIP sous le nom de TJP où il participe à une bataille royale durant laquelle il vainc Chasyn Rance.

East Coast Wrestling et Extreme Canadian Championship Wrestling :

Il lutte sous le gimmick de Puma à l’édition 2005 au Super 8 Tournament de la East Coast Wrestling et va jusqu’en finale en battant Eric Matlock et J.J.Perrez mais s’incline en finale contre Petey Williams. Il combat ensuite à la Pacific Cup de la ECCW où il affronte dans un match triple menace Bryan Danielson et Aaron Idol, remporté par ce dernier.

UWA Hardcore Wrestling :

En août 2005 Perkins sous le nom de Puma  débute à la UWA Hardcore Wrestling en perdant contre Ricky Reyes.

En mai 2006, il bat M-Dogg 20 et remporte le UWA Canadian Championship. Son règne durera jusqu’en juillet de la même année quand M-Dogg 20 récupère son titre.

En Octobre, il participe au UWA’s Grand Prix Tounament où il défait Kazuchika Okada et Dan Paysan pour aller en finale où il s’incline contre Sonjay Dutt. En 2007 il affronte et bat des catcheurs comme Ultimo Dragon et Daisuke Hanaoka

L’Empire Wrestling Federation + date :

Perkins débute en Puma à l’EWF le 22 septembre 2005 où au PPV Chaos, il fait équipe avec Dan Kobrick pour battre Big Ugly et Vinnie Massaro.

Le 23 décembre, il challenge le champion Cruiserweight de l’EWF Joey Harder dans un match triple menace avec Rocky Romero qui sera remporté par le champion. S’en suit une storyline durant laquelle Puma continue de défier Harder pour un match de championnat qu’il obtient le 12 mai 2006 et qu’il perdra par soumission.

Le 8 septembre, il affronte le champion du monde de l’EWF mais perd le match par décompte à l’extérieur.

Le 21 novembre, le catcheur remporte le titre Cruiserweight en battant Ryan Taylor. A la même période, il participe au EWF’s Inland Title Series Tournament, il va jusqu’en finale où il perdra face à Harder par soumission.

Le 27 Juin 2008 au PPV Knockdown Dragout 2, l’équipe Famous for Fearless composée de Perkins et Liger Rivera challenge et gagne contre La Ola Del Mal le EWF Tag Team Championship avant se se faire détrôner par The Young Bucks en janvier 2009 au PPV Breakin’ in the New Year.

Wrestling Society X :

En 2006, TJ en Puma catch pour le premier match télévisé de la Wrestling Society X. Il participe à une bataille royale durant laquelle il se fait éliminer par Vampiro. Il fera aussi des dark matches contre Altar Boy Luke et Human Tornado.

National Wrestling Alliance :

Début 2008 TJ Perkins catche à la National Wrestling Alliance. Le 1er juin il remporte la bataille royale lors du PPV Mach One Wrestling et devient le « NWA Heritage Champion ».

Dragon Gate USA et Evolve :

Il commence à catcher pour la Dragon Gate USA et Evolve en 2010 sous le nom de TJP. Pour son premier match à Evolve il s’incline devant Munenori Sawa avant de battre Kyle O’Reilly au PPV Evolve 3.

A la Dragon Gate USA, il l’emporte contre Gran Akuma au PPV DGUSA Fearless.

Westside Xtreme Wrestling :

En mars 2010 Perkins commence à travailler pour la Westside Xtreme Wrestling – une fédération Allemande – pour leur première tournée américaine. En juillet, il apparaît pour quelques matchs au sein de cette même fédération.

Bref passage à la WWE :

Le 19 octobre 2009, Perkins sous le nom de J.T.Quinn apparaît sur le ring de Raw pour faire face au Miz mais fut finalement remplacé par Marty Jannety. Le jour suivant il apparaît à ECW pour faire face à Sheamus mais le match s’arrête quand Shelton Benjamen vient attaquer Sheamus. S’en suit quelques apparitions à la FCW, le territoire de développement de la WWE.

À la même époque, Perkins tente un gros coup de poker en quittant Los Angeles pour la Floride, laissant tout derrière lui pour tenter de se faire un nom à la WWE. Ce sera malheureusement un échec, n’arrivant pas à se faire une place dans cette compagnie il se retrouve à vivre dans sa voiture et à faire la manche sur les parkings pour pouvoir manger. Il survit en faisant des petits matches dans des bars devant parfois 10 personnes. Il remonte la pente petit à petit en renouant avec des fédérations pour lesquelles il catchait auparavant.

Retour à la New Japan Pro Wrestling :

Entre fin mai et début juin 2011, Perkins fait son retour à la NJPW sous le nom de TJP pour participer au NJPW’s Best Of The Super Junior Tounament. Il finira 7ème sur 9 en remportant 3 de ses 8 matchs, il n’accède donc pas à la demi-finale.

Retour à la Pro Wrestling Guerrilla :

Perkins retourne à la PWG en septembre 2011 en perdant contre Eddie Edwards. Il participe en septembre 2012 au tournoi Battle of Los Angeles où il bat Joey Ryan au premier tour  avant de s’incliner au second contre Sami Cahillan.

Retour à la Ring Of Honor :

Le 11 janvier 2011, Perkins réapparaît à la ROH en perdant contre Davey Richards. En mars il affronte et gagne contre Chris Hero et El Generico. Le 6 octobre la ROH annonce que Perkins est officiellement sous contrat avec elle.

Entre novembre et décembre, le catcheur subit une série de défaites notamment contre Jay Briscoe, Jay Lethal et Miki Benett. Au PPV Final Battle 2011, Perkins perd contre Michael Elgin.

En mars 2012, il prend part à la rivalité entre la Chikara et la Ring Of Honor en battant Fire Ant. En avril 2012 au PPV Unity, il fait équipe avec Jay Lethal et Adam Cole contre The Colony (Fire Ant, Green Ant et Soldier Ant).

Perkins entame ensuite une rivalité avec Mike Mondo qu’il battra en solo puis en équipe avec the All Night Express of Kenny King et Rhett Titus au PPV Border Wars.

Le 9 septembre 2012, Perkins est libéré de son contrat sous sa demande car il était à la recherche d’autres opportunités.

Retour à la TNA :

Le 23 mai 2013, nous retrouvons TJ dans un épisode d’Impact Wrestling sous le nom de Suicide dans lequel il bat Petey Williams. Cette victoire lui a valu un match de championnat pour le titre X-Division à Slammiversary 11 contre Kenny King et Sabin, remporté par ce dernier.

Pendant l’épisode d’Impact Wrestling du 4 juillet, il change son nom pour celui de Manik et modifie son masque et son costume.

Il devait ensuite participé à un match triple menace pour le titre de la X-Division contre Sabin et Austin Aries mais il sera retiré du match après s’être fait attaquer par the Aces et Eights.

Après que Sabin ait abandonné son titre pour devenir challenger au titre mondial, Manik participe à un tournoi servant à couronner le nouveau champion de la X-Division. Il atteint la finale après avoir battu Chavo Guerrero et Kenny King. Lors de l’épisode d’Impact Wrestling du 25 juillet, il remporte pour la première fois de sa carrière le titre de la X-Division en battant en finale Greg Marasciuolo et Sonjay Dutt dans un 3-way Ultimate X match. Il conserve son titre contre Sabin lors d’Impact Wrestling du 26 septembre avant de le perdre au PPV Bound Of Glory le 20 octobre dans un 5-way match duquel Sabin sortira vainqueur.

Après une absence de plusieurs mois, il retourne à la TNA lors du PPV Lockdown 2014 où il s’incline face à Tigre Uno dans un Steel Cage Match. Au PPV Slammiversary 2014, il participe à un ladder match pour le titre de la X-Division remporté par Sanada.

Lors de l’épisode d’Impact du 3 septembre 2014, il se fait kidnapper par James Storm et Sanada. Le 17 septembre, Storm introduit Manik dans son groupe, The Revolution. Ils attaquent Samoa Joe et Homicide, il effectue donc un heel turn et intègre The Revolution. À Bound Of Glory 2014, il affronte et perd contre Minoru Tanaka.

Au PPV Destination X 2015, il participe au 3-way match de qualification pour le TNA X Division Championship mais s’incline face à Crazzy Steve et au vainqueur Low Ki.

Au `À Slammiversary 2015 Manik se confronte à DJ Z et Tigre Uno dans un match triple menace pour le titre de la X-Division, qui sera remporté par Uno.

Lors de l’épisode d’Impact du 23 septembre 2015, il quitte The Revolution et effectue un face turn. Le mois suivant à Bound Of Glory, il participe au Ultimate X match pour le titre de la X-Division mais perd le match.

Durant les mois d’octobre et novembre, il participe au TNA World Title Series où il finit 3ème de son groupe avec 6 points, il n’atteint donc pas les 8èmes de finales.

Le 12 janvier 2016, TJ révèle que la TNA ne lui renouvelle pas son contrat, il quitte donc la fédération.

Début de la gloire :

Retour à la WWE :

Le 7 mai 2016, Perkins se qualifie à la fédération Evolve en battant Fred Yehi pour le WWE Cuiserweight Classic, un tournoi organisé par la WWE mettant en compétition les meilleurs catcheurs poids-moyens du monde.

Au premier tour de ce tournoi, il affronte et bat Da Mack avant de se défaire de Johnny Gargano au second tour. Lors des ¼ de finales, il l’emporte contre Rich Swann.

Le 14 septembre, lors d’un épisode spécial en live il remporte le tournoi en battant Kota Ibushi en demi-finale puis Gran Metalik en finale. Ce qui fait de lui le premier gagnant du Cruiserweight Classic et le nouveau Champion Cruiserweight de la WWE.

RAW :

Le 19 Juillet 2016, la commissionnaire de Raw, Stephanie McMahon, annonce la création d’une division Cruiserweight au sein du show rouge après le Cruiserweight Classic. Les semaines suivantes nous avons appris que TJ Perkins avait signé à la WWE et qu’ils débuterait à Raw le 19 septembre. Ce jour là, un fatal 4-way match est organisé entre Brian Kendrick, Rich Swann, Cedric Alexander et Gran Metalik, gagné par Kendrick, qui ira défier TJ Perkins pour le titre Cruiserweight au PPV Clash Of Champions. TJ gagne ce match pour son premier combat au sein de cette fédération.

Lors du Raw du 26 septembre, il bat par soumission Tony Nese. Le 3 octobre à Raw il perd son premier match à la WWE contre Brian Kendrick dans un no-title match. La semaine suivant TJ affronte et bat Ariya Daivari, on apprend également défendra son titre au PPV Hell in a Cell de nouveau contre Brian Kendrick.

Le 17 octobre à Raw, il perd avec Rich Swann et Cedric Alexander contre Brian Kendrick, Drew Gulak et Tony Nese.

A Hell in a Cell, Kendrick feint la blessure et en profite pour faire abandonner TJ par soumission. Le lendemain à Raw TJ gagne après que Kendrick se soit volontairement disqualifié. Après ce match, Perkins disparaît du ring pendant deux semaines, suite à une blessure à la nuque.

Lors de l’épisode de Smackdown du 8 novembre le manager général, Daniel Bryan, annonce que Kalisto affrontera Brian Kendrick pour le titre Cruiserweight au PPV Survivor Series. Si Kalisto l’emportait la division Cruiserweight déménagerait à Smackdown.

Crédits : x/x

  Commentaires fermés sur Biographie TJ Perkins    Published by: